Presse

NR LOCHOISE /2011

NR LOCHOISE // ARTICLE DECEMBRE 2011

542391-301835563231794-975778076-n.jpg

MATMUT INFO 2008

MATMUT INFO 2008

 

551588-301843346564349-1700893043-n.jpg

MAGAZINE C'EST DIT

MAGAZINE C'EST DIT // Article Juin 2012

 

1620723 570915499657131 1235039313 n

NR LOCHOISE /2013

NR LOCHOISE // ARTICLE JUIN 20131794723 570915482990466 1317803968 n

NR LOCHOISE / 2006

NR LOCHOISE // ARTICLE SEPTEMBRE 2006

 

1150140 570915622990452 2022855213 n

NR LOCHOISE / 2013

NR LOCHOISE // ARTICLE SEPTEMBRE 2013

1800459 570915466323801 1455606701 n

Télé Poche / 2014

 

 

Télé Poche // ARTICLE FEVRIER  2014

14845 574657442616270 1976393249 n

MAGAZINE ANIMATIONS / 2007

MAGAZINE ANIMATIONS // ARTICLE SEPTEMBRE 20071621789 570915632990451 1464320823 n

NR LOCHOISE / 201

 

La roue du fauteuil dans la porte du destin

11080878 782497181832294 2324296087343212660 n

Nouvelle république du centre Ouest – 31/03/2015

Ophélie a mis à profit ses séjours à l'hôpital pour écrire son livre. - dr

 

L a maladie, c'est une personne avec qui je vis au quotidien, explique Ophélie Printanier. Les médecins l'ont diagnostiquée dès ses six mois. « J'avais les membres raides, je ne tenais pas ma tête. Bref, le syndrome de Little, maladie neuromusculaire qui rétrécit mes muscles. »
Ophélie a aujourd'hui vingt-deux printemps. Elle se dévoile dans un livre publié cette semaine. « Je raconte ma vie, les embûches de mon parcours scolaire. Je laisse un filet d'espoir aux lecteurs. Je suis assez objective. Ce n'est pas parce qu'une opération chirurgicale n'a pas marché sur moi qu'elle ne réussira pas sur une autre personne. Je veux donner espoir aux enfants qui ont la même pathologie, et aussi à leurs parents. »

Sa maladie lui dit tous les jours qu'elle ne pourra pas se lever de son fauteuil roulant, qu'elle tarabiscote ses quatre membres. Ophélie lui répond que sa tête et ses mains marchent bien, qu'elle pianote comme elle veut sur le clavier de l'ordinateur.
Au fil des années, elle a réussi à quitter les instituts médicalisés pour suivre une scolarité normale. « Mon rêve était de passer le bac. J'ai eu mon bac ES avec mention assez bien. » Elle est actuellement étudiante en BTS MUC (commerce). « J'aimerais être aide médico-psychologique auprès des personnes âgées. » Pour cela, elle doit suivre une formation spécifique. Mais son physique malade lui vaut une fin de non-recevoir des écoles. « Il faudrait adapter la formation, enlever les modules de soin, d'hygiène et de transfert. Mais je ne perds pas espoir. Je suis toujours arrivée à mes fins ».
Cet été, elle sera présente pour les 20 ans de la Forêt des livres. Pas comme visiteuse. Comme auteur : « L'écriture, c'est à la fois une thérapie et une passion. Une passion qui est devenue une thérapie. »

Ophélie Printanier-Lorillou, « Un jour à la fois », Éditions Glyphe, 130 pages, 10 €

2 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×